fig1.jpg
poppkad_2.jpg

DESCRIPTION DU PROJET POPPKAD

images/fig4.jpg

Pour pouvoir procéder à des recherches bien fondées, il faut disposer de données précises et correctes. L'évolution des technologies nouvelles engendre, dans le monde scientifique, une demande accrue de données appropriées. Les recherches historiques nécessitent l'existence de sources qui permettent de dresser la carte des propriétés foncières de manière exhaustive et détaillée. Le cadastre belge gère un imposant inventaire de données immobilières qui pourraient, à l'aide des technologies modernes, contribuer à une meilleure compréhension et aux connaissances requises. Le projet POPPKAD tend à rendre cette collection plus accessible en se basant sur l'Atlas cadastral de P.C. Popp. Il se concentre en particulier sur les propriétaires fonciers et sur les rapports patrimoniaux dans diverses régions de la Belgique au XIXe siècle.

Le projet s'est fixé les objectifs suivantes:

Le projet POPPKAD est financé par la fondation Herculesstichting et l'Université de Gand. Il a une durée de quatre ans et se termine en 2018.


Description du projet POPPKAD

L'équipe chargée du projet